mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visiteurs depuis création

Écrit par Claude Aubert   
  • Davantage de cas dhypospadia (malformation du pnis) chez les garons dont les mres consommaient des produits laitiers gras non bio. Cest le rsultat dune tude danoise portant sur 306 garons oprs pour cette malformation. Selon les auteurs, lexplication pourrait tre la prsence de polluants chimiques dans les produits laitiers gras conventionnels, mais aussi une meilleure hygine de vie chez les consommatrices de produits bio. Rfrence: Pubmed 23036983
  • En Thalande, moins de dpenses de soins mdicaux chez les agriculteurs bio que chez les autres. Daprs cette tude, portant sur306 agriculteurs bio et 317 conventionnels, les dpenses mdicales des agriculteurs bio taient infrieures de 44% celles des agriculteurs conventionnels. Rfrence: Selboonsamg S et RF Lavado (2008) Does organic agriculture lead to better health among poor farmers? An investigation of health expenditure among organic and conventional farmers in Thailand. ADBI working paper series N 129, http://hdl.handle.net/10419/53731
Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:18
 
Écrit par Claude Aubert   

Un intressant sondage a t publi par la revue Terraeco dans son numro de dcembre. Il en rsulte que 44% des personnes interroges ne mangent jamais bio. La premire raison invoque est le prix, pour 72% dentre elles, suivie de prs par parce cest devenu un business, raison invoque par 57% dentre elles. Un rsultat inquitant, li toutes les critiques faites au bio ces derniers temps sur ce sujet. Quil y ait des drives et une industrialisation dune partie du bio, cest vrai et regrettable, mais force de les mettre en avant, on est en train de jeter le bb avec leau du bain, cest--dire de dcrdibiliser lensemble de la filire bio. Il me semble donc important de relativiser des affirmations souvent excessives:

Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:20
Lire la suite...
 
L'agriculture bio : une arme anti-inondations
Écrit par Claude Aubert   

Les sols des exploitations biologiques absorbent plus vite leau de pluie que ceux des exploitations conventionnelles car ils sont moins compacts et sont peupls de nombreux tres vivants, dont des vers de terre dont les galeries facilitent la pntration de leau. Deux tudes le confirment:

  • Une tude ralise en Allemagne comparant des sols en conventionnel et des sols de mme type en bio depuis 8 ans a montr que la vitesse dinfiltration de leau tait deux fois plus leve dans ces derniers. Source: Holger Lilienthal et Ewald Schnug, Hochwasserschutz durch kologische Bodenbewirtschaftung, Klimawandel und kolandbau, KTBL-Fachgesprch, 1-2 dcembre 2008
  • Une comparaison entre des sols en bio et conventionnels a montr une vitesse dinfiltration dans les 20 premiers cm du sol 6 10 fois plus leve dans les sols en bio. Source: Fueki N et al. Difference in infiltration and macropore between organic and conventional soil management, Soil Science and Plant Nutrition, vol. 58, Issue 1, 2012

Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:20
 
Écrit par Claude Aubert   
  • Deux nouvelles tudes confirment le lien entre lincidence du risque de leucmie chez lenfant et lexposition aux pesticides utiliss aujourdhui, et particulirement aux pyrthrinodes, soit de lenfant lui-mme (tude ralise en Chine) soit de sa mre pendant la grossesse (tude ralise au Brsil). Rfrence : PubMed 23092909 et PubMed 23153377
  • Augmentation du risque de diabte chez les femmes exposes au HCB, un insecticide organochlor aujourdhui interdit. Rfrence: PubMed 2313992
  • Faible poids et taille la naissance des enfants dont la mre a une teneur leve en pesticides organochlors (DDT, DDE, HCH) dans le sang, le placenta et/ou le lait maternel. Rfrence: PubMed 23141556
  • Risque plus lev de formes agressives de cancer de la prostate chez les hommes exposs professionnellement aux pesticides organophosphors ou organochlors. Laugmentation du risque varie de 29% 63% selon les pesticides. Rfrence: PubMed 23171882
  • Baisse de la fcondit chez les couples dont le sang contient le plus de pesticides organochlors et de PCB. Rfrence: PubMed 23151773
  • Baisse des fonctions cognitives chez les personnes exposes de faibles doses de pesticides organophosphors. Cette publication est une mta-analyse faisant le bilan de 14 tudes, concernant en tout plus de 1600 personnes. Rfrence: PubMed 23163581
  • Le triflumizole, un fongicide, augmente la masse graisseuse chez des souris dont les mres ont absorb ce fongicide des doses 400 fois plus faibles que celles sans effet sur la souris adulte. Rfrence: 23086663

Note: les rfrences renvoient aux rsums des tudes disponibles sur PubMed, le moteur de recherche de la base de donnes Medline. Pour y accder, il suffit de taper Pubmed sur Google, et ensuite le n indiqu.

Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:19
 
Écrit par Claude Aubert   
  • Plus de vitamine C (+57%) et de flavonodes(+ 57%) et moins de nitrates dans les pinards bio que dans les conventionnels, moyenne de 27 varits (Koh, 2012) Ref Pubmed 22393893
  • Plus de vitamine C et de polyphnols dans les brocolis bio que dans les conventionnels (Zapata, 2012) Ref Pubmed 22936597
  • Plus de vitamine C et de polyphnols dans les tomates bio que dans les conventionnelles (Hallmann, 2012) Ref Pubmed 22351383
  • Moins de lycopne dans les tomates bio que dans les conventionnelles les deux premires annes, pas de diffrence pour une varit et plus en bio pour lautre varit la troisime anne (Migliori, 2012) Ref Pubmed 22311190
  • Plus de matire sche, de vitamine C, de carotnodes et de composs phnoliques dans les poivrons rouges bio que dans les conventionnels (Hallmann, 2012) Ref Pubmed 22368104
Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:19
 
Écrit par Aubert   

Dans son numro doctobre 2012, - Science et Vie revue grand public - affirme: Nitrates: Attention, ils sont bons pour la sant頻. Un article contestable sur le fond, faisant abstraction notamment des cots environnementaux, un moment clef pour lagriculture.


1 Les nitrates ne sont pas bons pour la sant.

Les nitrates bons pour la sant頻 : une thse dfendue depuis une quinzaine dannes par quelques scientifiques et par des organisations qui ont intrt la dfendre. Parmi les scientifiques franais, il faut citer le Pr Jean-Marie Bourre, un nutritionniste bien connu, qui a rcemment sign, avec deux co-auteurs, un article[1] dans la revue Mdecine et Nutrition dont la conclusion est la suivante: les nitrates doivent donc dsormais tre considrs comme des nutriments ncessaires la sant de lhomme. Nous reviendrons sur les tenants et les aboutissants de cette polmique, mais il nous parat tout simplement ahurissant quun scientifique de la notorit de Jean-Marie Bourre puisse affirmer une pareille chose, sur la base de rsultats partiels, rsultant dtudes court terme et sur un faible nombre dindividus, ne tenant pas compte des tudes pidmiologiques ralises depuis plusieurs dizaines dannes dont beaucoup aboutissent la conclusion inverse.

Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:19
Lire la suite...
 
Écrit par Claude Aubert   

La revue amricaine Pediatrics vient de publier un article qui mane de lAcadmie Amricaine de Pdiatrie, ditrice de la revue, sur les avantages et les inconvnients pour la sant et lenvironnement des produits bio (1). La conclusion reprend en partie celles de la mta-analyse de luniversit de Stanford (dont nous avons fait un commentaire critique sur ce site le 20 septembre, voir ci-dessous), en les compltant par dautres donnes: dans les produits bio, moins de pesticides et de bactries rsistantes aux antibiotiques, moins de nitrates, plus de vitamine C, plus domga 3. La conclusion finale restant que lavantage pour la sant nest pas dmontr.

Mise à jour le Mercredi, 22 Mai 2013 19:19
Lire la suite...
 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 3