mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visiteurs depuis création

PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Aubert   
Jeudi, 06 Mars 2014 10:07

On sait que dans la plupart des pays industrialiss la concentration du sperme humain en spermatozodes a t environ divise par 2 au cours des 50 dernires annes.

Des tudes rcentes confirment une diminution de la qualit du sperme (nombre, mobilit, morphologie), un rythme encore plus rapide que celui constat prcdemment:

  • En France, le nombre de spermatozodes a baiss de 30% entre 1976 et 2009, tandis que leur mobilit est passe de 64% 26% pendant la mme priode (Splingart, 2012, ref Pubmed 22150270)
  • En Espagne, chez des tudiants, le nombre de spermatozodes a baiss de 40% entre 2001 et 2011(Mendiola, 2013,ref Pubmed 23307495)
  • En Chine, la qualit du sperme, qui tait reste stable entre 1985 et 1994, sest fortement dgrade (- 18%) entre 1995 et 2008 (Huang, 2010? ref Pubmed 21090341)

De nombreuses causes de cette baisse sont possibles: pesticides, pollution de lair, exposition divers polluants chimiques (phtalates, bisphnol A), sdentarit, et mmeport du slip. Mais les pesticides sont trs probablement les principaux responsables:

  • limpact ngatif des pesticides sur la qualit du sperme est confirme par 15 des 17 tudes sur ce sujet publies entre 2007 et 2012 (Martenies 2013, ref Pubmed 23438396)
  • Une tude rcente publie en France a montr que les deux rgions o la baisse de qualit du sperme a t la plus forte entre 1993 et 1993 sont Midi-Pyrnes et Aquitaine, 2 rgions grandes utilisatrices de pesticides (Le Moal, 2014, ref Pubmed 24567426).
Mise à jour le Samedi, 08 Mars 2014 16:58